Jan 21

Le Vent dans la Montagne Bourbonnaise.

Quel vent ?

Un certain nombre de projets de fermes éoliennes existent dans le département. Ainsi en ce moment, une enquête se déroule à St Nicolas des biefs dans les Monts de la Madeleine. Nous connaissons très bien les conditions météorologiques sur cette commune. En effet, la photo en bandeau sur la page de garde de ce présent site représente un panorama de la station automatique. Située à la Verrerie, elle mesure en particulier le vent depuis pas mal d’années. Nous avons pu calculer le vent moyen à partir d’une longue série de mesures.

Les résultats sont : le vent moyen à St Nicolas des Biefs (La Verrerie) sur une période de 1992-2010 donne à 100m de 4,9m/s, et de 3,6m/s à 10m. L’éolienne industrielle type, de 100m de haut, de puissance de2.5Mw tournera 70% du temps, mais le rendement ne sera que de 10,5% . Rendement ridiculement bas, qui ne permet pas un un équilibre financier du projet. Mais ça c’est une autre histoire.

A noter que les calculs effectués pour des stations de plaine donnent pour le département de l’Allier un rendement de l’ordre de 5%.

IMG_0039Station automatique de St Nicolas des Biefs (La verrerie)

 

(2 commentaires)

    • Francis03 on 21 janvier 2013 at 8 h 54 min
    • Répondre

    Bravo pour cette excellente étude.
    Quelle est votre opinion sur l’ouest du département de l’Allier où des permis de construire des parcs éoliens ont été délivrés dans la région de Montluçon, à Quinssaine, Viplaix et Chazemais ?
    Y-a-t’il vraiment assez de vent comme l’indique l’ADEME qui prédit un vent moyen compris entre 6 et 6,5 m/s à 100 m au dessus du sol.

    1. En réponse à votre question nous pouvons dire rapidement que si à 1000m d’altitude il y a, à 100m de haut un vent moyen de 4,9m/s, on est certain qu’il n’y a pas 6m/s à Montluçon,Quinssaine, Viplaix ou Chazemais, communes situées à des altitudes beaucoup plus basses.
      Nous vous promettons de publier les chiffres du vent moyen sur les différents points de mesures du vent de Météo France; c’est à dire, Moulins, Montluçon, Vichy, Commentry.
      Il est d’autre part évident, mais cela ne l’est apparemment pas pour tout le monde, que le département de l’Allier n’est pas un département venté. Si l’ADEME a décidée que l’Allier était un département à équiper en éoliennes industrielles, c’est certainement pour d’autres raisons que nous aimerions bien connaître, mais pas pour le potentiel éolien du département. Le département de l’Allier n’est pas un département “Riche en Vent” comme un journal régional a bien voulu titrer un de ses article en 2012.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.