Articles de journaux

 Les articles de Journaux de 2008 à 2012

En 2008, dès l’annonce des fermetures de CDM, le CDM03 avait connaissance de sa disparition , cela n’empêche pas le Directeur régional de nier le projet de fermeture, alors que c’était lui qui avait mis le disparition du centre de Vichy sur la liste des CDM à fermer. On ne voudrait passer pour un crétin qu’on ne s’y prendrait pas autrement ! Le PDG dans une réunion interrégionale à Dijon en 2007 avait d’ailleurs cité Vichy comme la première station à supprimer. Jusqu’au bout on a eu droit à un déversement de mensonges.   Mort-CDM03-La Montagne 2008-05-28

 Le 18 juin 2009

Le Directeur interrégional quitte Lyon pour s’occuper de la réorganisation .  Les pressions sur le personnel pour qu’il se laisse faire sont intenses. Le DDM se voit menacé à de nombreuses reprises. Interdiction de communiquer à la Presse, à la radio et à la télévision.  Il ne faut pas que le peuple sache !

La Montagne du 18 juin 2009 (fermeture du centre page 2

Appel à l’aide infructueux!

Brice Hortefeux, grand défenseur de Vichy pendant le temps ou il était Ministre de l’Intérieur, est intervenu auprès du Préfet pour que ce dernier fasse une contre proposition à la Direction de Météo-France. Fermer Clermont-Ferrand  au lieu de Vichy.  L’obscure Secrétaire d’état aux collectivités locales (Alain Marleix) élu du Cantal avait obtenu lui, sans beaucoup d’énergie le maintien temporaire du CDM du Cantal. Comment un Européïste convaincu pouvait défendre un service condamné par l’Europe ? Mal ! Le résultat fut que Claude Malhuret grand ami de Brice Hortefeux écrivait aux personnels pour leur dire que “les carottes était cuites” (interprétation de l’auteur pour dire que c‘était fini pour le personnel ) . Ou est le temps ou Jacques Lacarin intervenait auprès du ministre des transports de l’époque, pour se plaindre du manque d’effectif à la station de Charmeil, et il avait satisfaction.

Les élus n’ont plus la maitrise de l’État. Les décisions sont aux mains de fonctionnaires mis en place pour appliquer la politique de Bruxelles. Brice Hortefeux avait un représentant au Conseil d’Administration de Météo-France . Celui-ci s’est contenté d’une vague promesse, que les services aux Préfectures ne seraient pas dégradées. Pas de blocage ! Des promesses, toujours des promesses. La confiance vis à vis des politiques a fini par s’émousser. On a même précisé au Préfet de l’Allier qu’il aurait 2 ingénieurs du CDM63 au lieu de 1 ingénieur du CDM03. A l’heure actuelle, il y a un ingénieur pour deux départements, le 63 et le 03, et il n’est pas prévu dévolution. Mensonges éhontés .On ne peut plus croire personne, ils mentent comme ils respirent!

 

Appel a l'aide

Avec l’arrivée des “Socialistes” au pouvoir on aurait pu s’attendre à un moratoire, il n’en a rien été.Grand défenseur des services publics, quand ils sont dans l’opposition, participent à leur destructions quand ils sont au pouvoir !

Le phénomène s’est même aggravé. Il faut dire que le responsable national chargé de la “destruction des CDM” ne se cache pas de faire partie du parti au pouvoir.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.