La RGPP et la Météo

Dans son livre “qui veut la peau des services publics ?” Jacques Cotta journaliste rapporte :

Courant 2009, Jean-Louis Borloo clôt une réunion au sein de son ministère à laquelle participent notamment plusieurs acteurs syndicaux. ” Je commence à saisir ce que veux, mais je ne sais pas ce que la RGPP va m’imposer” avoue le ministre à la stupéfaction générale. Quel meilleur aveu d’impuissance face aux mesures dictées par la RGPP, que cette parole ministérielle rapportée unanimement par les négociateurs dépités !

Parmi ces mesures, la réduction d’ici 2012 des deux tiers des effectifs de l’État dans les départements, la suppression des implantations territoriales et des compétences opérationnelles concernant les expertises, les services spécialisés, les structures de Météo-France et les sous-préfectures notamment. Dans son seul ministère c’est 10 000 agents qui seraient concernés.

Nous voyons bien que localement les élus UMP demandent le maintien  de leurs services publics et que les dirigeants décident pour réduire la fonction publique de  sabrer dans les services de proximités. La Dette de la France, principalement due à des intérêts qui chaque année augmentent et plombent le budget de l’État en est le moteur.

Chaque  1€ désinvesti dans la météo va coûter 7€ à la collectivité…  Mais ça les grands gestionnaires qui nous gouvernent depuis trop longtemps sont incapables de le comprendre. Comme l’argent qui est versé à l’Union Européenne et qui revient sous forme de subventions aux agriculteurs ou aux collectivités. C’est de l’argent des contribuables français…. Et au passage Bruxelles se sert et garde 7 milliards d’€ !

Depuis la gauche a pris le pouvoir, sur un malentendu, la défense des services publics. Elle continue la même casse et même l’accentue. Le Président de la Région PACA, Michel Vauzelle grand défenseur des services publics dans l’opposition, devient subitement aphone dans la majorité.

Ils sont tous complice, Bruxelles et les marchés conditionnent leurs actions. Un véritable changement ne peut avoir lieu avec pareils menteurs.

En 2011 la Cour des Comptes fait un état des lieux de la RGPP . Pas fameux comme résultat.

Scanned-image-56

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.