La concurrence fait monter les prix

La Météo un service concurentiel  dans une Europe Libérale, il faut faire de la place aux services étrangers. Un des arguments pour justifier la fin des Centre départementaux . L’article ci-joint dénonce Météo-france comme trop compétitive, car vivant de subventions de l’État. C’est assez marrant que ce même journal justifie les subventions aux énergies éoliennes et solaires.

C’est ainsi que le prix des appels téléphoniques kiosqués ont été multipliés par trois pour s’aligner sur la concurrence. Concurrence

On voit que Le Figaro a acheté la Sté Météo-Consult concurrent de Météo-France, et cela juste avant la grande braderie des CDM. Un délit d’initié? En tout cas c’est le concurrent le plus agressif contre Météo-France et qui n’hésite pas à poursuivre devant la commission de la concurrence, et à obtenir que Météo-France augmente ses tarifs commerciaux au détriment des usagers. Il faut préciser pour les béotiens que ces société n’ont pas à investir dans la chaîne l’observation, les satellites, les modèles météorologiques, la climatologie, elles ne font que de adaptation aux clients. Elles se fournissent quasi gratuitement auprès de l’opérateur national.

Scanned-image-59

Réaction syndicale à l’augmentation des tarifs commerciaux.

Scanned-image-61Scanned-image-62

 

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.